Fiction/non fiction

Marina DEDEYAN

Jours : Sam, Dim - Stand : PAGE ET PLUME (36)

Là où le crépuscule s'unit à l'aube (Robert Laffont)

”Ils rentrèrent en traîneau à Saint-Pétersbourg, dans le paysage bleuté de l’hiver. Les sapins, les bouleaux et les trembles se détachaient sur fond blanc tels des gravures à la pointe sèche. Des izbas pelotonnées en hameaux épars s’échappaient des filets de fumée. Le froid et le silence figeaient le monde dans une immuabilité rassurante. Le crissement des patins, le halètement des chevaux, le claquement du fouet, chaque son prenait une intensité particulière dans la pureté de l’atmosphère. La neige effacerait vite les deux sillons laissés derrière eux, la vie comme un passage.”
Dans cette fresque russe, Marina Dédéyan explore la mémoire familiale pour retracer l’histoire de ses arrière-grands-parents qui croise les pas de Lou Andreas Salomé, Rilke, des Nabokov, Fabergé et autres figures de leur époque.

En ressuscitant le passé, Marina Dédéyan livre ses découvertes et ses interrogations au travers d’anecdotes troublantes qui ont ponctué sa quête. Là où le crépuscule s’unit à l’aube est son septième roman.