Fiction/non fiction

Sophie D'AUBREBY

Jours : Ven, Sam - Stand : CULTURA (38)

S'en aller (Editions Inculte)

Peu après la première guerre mondiale, pour fuir l’atmosphère compassée d’une adolescence bourgeoise, Carmen s’engage comme marin sur un bateau de pêche en Mer du Nord. Afin d’exercer ce métier réservé aux hommes, elle doit se vêtir comme eux, adopter leurs gestes, dissimuler son identité. Elle ne sait pas encore que ce départ est le premier d’une longue série. Bientôt, c’est la danse qui lui révéleraune autre dimension du monde. Et qui fera entrer dans son existence son double lumineux, compagne et indéfectible amie, Hélène.Des mers froides jusqu’à l’île de Java, de son engagement dans la Résistance jusqu’à ses derniers jours de femme âgée, les épisodes de la vie de Carmen sont autant de jalons sur les chemins de la liberté. Où, toujours, les expériences du corps vont de pair avec un moment d’initiation politique. Hymne à l’amitié, récit d’une émancipation féminine au cours du XXe siècle, S’en aller montre subtilement comment les luttes des femmes d’aujourd’hui font écho à celles de leurs aînées à travers l’Histoire. Carmen est l’une d’entre elle

« C’est l’histoire d’un destin hors du commun, celui de Carmen qui pourrait être la figure sublime de l’émancipation. A l’image de Modesta, l’héroïne de L’art de la joie, elle ne se résigne pas à être là où l’on attend. En explorant des territoires inconnus, elle se réapproprie son corps et ses désirs pour occuper le monde avec force, grâce et dénuement. D’une écriture qui se veut au plus près des corps vibrants de liberté, Sophie D’Aubreby se distingue avec ce premier roman en tous points éblouissant. »