Aurélie Valognes est une romancière française, auteure de comédies familiales, toutes des best-sellers. Véritables phénomènes populaires, ses romans ont conquis le cœur de millions de lecteurs à travers le monde. Consacrée « papesse de la littérature populaire » par Livres Hebdo, elle est pour la troisième année consécutive dans le Top 5 des auteurs les plus lus en France.

Depuis janvier 2020, son premier roman, Mémé dans les orties, entre dans le cercle très fermé des livres vendus à plus d’1 million d’exemplaires.

Né sous une bonne étoile est son 6ème roman.

Né sous une bonne étoile (Mazarine)
4 mars 2020

À l’école, il y a les bons élèves… et il y a Gustave.

Depuis son radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne.

Pourtant, Gustave est travailleur. Il passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux ou à Joséphine, sa grande sœur pimbêche et première de classe, les leçons ne rentrent pas. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. À force d’entendre qu’il est un cancre, Gustave finit par s’en convaincre et voit ses espoirs s’envoler, sans imaginer qu’une rencontre peut changer le cours des choses.

Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…

Photo ©Céline Nieszawer – Leextra – Editions Fayard