Pierre Elie Ferrier, dit Pef, est né le 20 mai 1939. Il passe son enfance sous la bienveillance de sa mère, maîtresse d’école. Il a pratiqué les métiers les plus variés : journaliste, essayeur de voitures de course ou responsable de la vente de parfums pour dames. À trente-huit ans et deux enfants, il dédie son premier livre, Moi, ma grand-mère, à la sienne, qui se demande si son petit-fils sera sérieux un jour. En 1980, il invente le personnage du prince de Motordu. Lorsqu’il veut raconter ses histoires, Pef utilise deux plumes : l’une écrit et l’autre dessine. La première dérape à la moindre occasion et la seconde la suit les yeux fermés. Sa femme Geneviève met en couleurs la plupart de ses livres. Chaque matin du 36 du mois, c’est-à-dire tous les deux ou trois jours de son propre calendrier, Pef court sur les chemins de sa campagne, discute avec les alouettes et les crottes de lapin. Ses meilleurs amis sont le vent, les nuages et trois petites étoiles qu’il est le seul à connaître. Pef a déjà signé plus de 150 ouvrages, graves, drôles, tendres ou désopilants…

Terra Migra (Gallimard Jeunesse)
12 mars 2020

« Je suis Terra Migra. Mes sourires sont faits de fleurs, de chants d’oiseaux. Mes larmes sont de sel dans des rives lointaines. »

Pef et Marc-Olivier Dupin nous offrent une œuvre musicale engagée qui évoque avec humanisme et justesse le sort des migrants sur la Terre.

Photo ©C. Hélie_Ed.Gallimard