Du 15 au 17 mai 2020, la programmation de Lire à Limoges sera riche, tout particulièrement pour la jeunesse, et proposera de nombreuses animations aux élèves et étudiants de l’Académie de Limoges.

Découvrez ci-dessous, la présentation des actions proposées, participatives et créatives, qui se dérouleront le vendredi 15 mai. Elles seront l’occasion pour les élèves, étudiants et professeurs de profiter de découvertes littéraires et de rencontres avec les auteurs et les illustrateurs.

Animations et rencontres sur inscription : après avoir pris connaissance des différentes actions ci-dessous, merci de télécharger le formulaire de participation.

Pour tout renseignement sur les actions scolaires de Lire à Limoges : 05 55 45 61 60

Niveau : de la petite section à la terminale

Rendez-vous à partir de mi-novembre pour connaître le détail de la rencontre ainsi que les modalités de participation.
L'inscription est décalée à mi-novembre afin que les enseignants intéressés puissent directement se positionner sur le nom d'un auteur. En effet, la liste complète des auteurs qui se rendront dans les classes, ainsi que leur bibliographie, sera disponible en ligne avec un bulletin d'inscription dédié.

Niveau : de la grande section au collège

En 2020, le projet scolaire participatif imaginé par le pôle jeunesse de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges est la réalisation d’un « Kamishibaï ».

Quésako ?

Il s’agit d’un support de petit théâtre japonais dans lequel on insert des planches d’illustrations que le public voit, au dos desquelles le texte de l’histoire est inscrit et qui permet au narrateur de le lire au public. L’illustrateur Nicolas Gouny accompagnera le projet, de la rencontre dans les classes jusqu’à la restitution finale sous le chapiteau le vendredi 15 mai.

Qui est Nicolas Gouny ?

Nicolas Gouny, né en mars 1973, réside au milieu des vaches et des arbres, dans un petit hameau de la Creuse. Il est devenu illustrateur un peu par inadvertance il y a quelques années. Cette vie, au milieu d'une nature profuse et lumineuse, auprès de sa famille, le satisfait profondément. Après de solides études en littérature et en économie, il a intégré le DESS Édition de Paris 13 Villetaneuse. Il a ensuite passé une dizaine d'années dans l'édition pédagogique publique, avant de devenir illustrateur à temps plein. Il dessine à l’aide de sa palette graphique un univers coloré et fantaisiste, et porte grande attention à la poésie ténue des petites choses.

Photo ©Nicolas Gouny

Facebook : @NicolasGounyIllustration

Organisation du projet : Qui fait quoi ?

  • 1 classe élémentaire CE2, CM1 ou CM2 et 1 classe de collège (si possible SEGPA, ULIS, UPE2A) : choix de la thématique de l’histoire, rédaction du texte, réalisation des illustrations, mise en voix du texte lors de la restitution.
  • 2 classes de grande section de maternelle : elles seront les oreilles attentives et spectatrices de la restitution finale qui se tiendra sous le chapiteau le vendredi 15 mai.
  • L’illustrateur, accompagné des bibliothécaires du pôle jeunesse de la Bfm : présentation de son métier aux élèves, proposition de techniques d’illustration pour le projet, participation au choix de la thématique de l’histoire et accompagnement éventuel pour la partie rédactionnelle, accompagnement dans la réalisation des illustrations, réalisation éventuelle des fonds des planches du « Kamishibaï », participation à la restitution du projet sous le chapiteau.

Quand ?

Une rencontre (à la Bfm) en décembre, une rencontre en février-mars (à la Bfm) et lors de la restitution qui aura lieu sous le chapiteau le vendredi 15 mai matin. Le reste du travail se fait en classe durant l'année.

Inscription jusqu’au 8 novembre via le formulaire ci-dessus

Prix Coup de Cœur Jeunesse

Niveau : CM2 et 6ème

Les élèves des classes retenues seront les jurys du prix et auront à lire les trois ouvrages sélectionnés par les bibliothécaires de la Bfm (6 exemplaires de chaque ouvrage sont offerts par la Ville de Limoges par classe) :

  • Christian Grenier, Zed, agent I.A., Menaces sur le concert (Rageot)
  • Sophie Rigal-Coulard, Un été sans portable (Rageot)
  • Arthur Ténor, Le collectionneur de monstres (Scrinéo)

Les jurys procéderont aux délibérations et au vote le vendredi 17 avril de 9h30 à 11h30 à la Bfm de Limoges. Remise du prix sur le Salon le vendredi 15 mai en présence des auteurs.

Inscription jusqu’au 8 novembre via le formulaire ci-dessus

Prix Jean-Claude Izzo

Niveau : seconde

Les élèves d’une classe de seconde seront le jury du prix et auront à lire les trois ouvrages choisis par les bibliothécaires de la Bfm. (6 exemplaires de chaque ouvrage sont offerts par la Ville de Limoges pour la classe) :

  • Charlotte Erlih, J’ai tué un homme (Actes Sud Junior)
  • Stéphane Servant, Félines, Rouergue (Epik)
  • Christophe Lambert, Acid Summer (Milan jeunesse)

Le jury procédera aux délibérations et au vote à la Bfm en amont du Salon. Remise du prix sur le Salon le vendredi 15 mai matin en présence des auteurs (durée : 1h).

Inscription jusqu’au 8 novembre via le formulaire ci-dessus

Niveau : Collège, lycée, université

Masterclass avec Marie-Lorna Vaconsin, Le projet Starpoint – La fille aux cheveux rouge, Tome 1, La Belle colère

Sur le roman

Pythagore Luchon a 15 ans. Il habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s’apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l’occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ.
Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu’il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l’hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d’une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée. Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s’est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d’autant plus intrigante que les deux filles n’ont rien en commun. Louise est une geek passionnée de sciences et d’ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d’un autre genre : elle a les cheveux rouges, s’habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n’apprécie pas le comportement. À son contact, Louise s’isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l’irrite autant qu’elle l’attire, jusqu’à ce qu’elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu’elle appelle l’« angle mort » des miroirs. Pyth la suit sans se douter qu’il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

Venez rencontrer Marie-Lorna Vaconsin, l’auteure de la série à succès Le projet Starpoint dont le tome 3 sortira au printemps 2020.

Biographie de Marie-Lorna Vaconsin

De nombreux enfants grandissent avec un ami imaginaire. Marie-Lorna Vaconsin, elle, s’était inventé un univers où elle se réfugiait avec sa plus jeune sœur pour y vivre des aventures sous la forme d’un jeu de rôle élaboré. Bien des années après, au cours d’études (hypokhâgne et khâgne au lycée Henri-IV), Marie-Lorna n’abandonne pas complètement son goût pour les mondes parallèles ; ses sujets de recherche s’en trouvent fortement influencés – « Le monde imaginaire chez Jean Genet ». Adulte, elle explore une nouvelle forme de création en ouvrant des restaurants avec sa sœur. Et heureusement pour nous, dans le reflet d’une fenêtre, elle retrouve le chemin de cet autre monde qui avait continué de croître, niché dans son inconscient. Le Projet Starpoint est né.

Masterclass avec Abel Quentin, Sœur, L’Observatoire

Sur le roman

Adolescente revêche et introvertie, Jenny Marchand traîne son ennui entre les allées blafardes de l’hypermarché de Sucy-en-Loire, sur les trottoirs fleuris des lotissements proprets, jusqu’aux couloirs du lycée Henri-Matisse. Dans le huis-clos du pavillon familial, entre les quatre murs de sa chambre saturés de posters d’Harry Potter, la vie se consume en silence et l’horizon ressemble à une impasse. La fielleuse Chafia, elle, se rêve martyre et s’apprête à semer le chaos dans les rues de la capitale, tandis qu’à l’Élysée, le président Saint Maxens vit ses dernières semaines au pouvoir, figure honnie d’un système politique épuisé. Lorsque la haine de soi nourrit la haine des autres, les plus chétives existences peuvent déchaîner une violence insoupçonnée.

Venez rencontrer le jeune auteur Abel Quentin, avocat de profession et habitué à représenter les jeunes radicalisés dont il fait le sujet de son premier roman, Sœur.

Biographie d’Abel Quentin

Abel Quentin est avocat. Son premier roman, Sœur, paraît lors de la rentrée littéraire de 2019 aux éditions L’Observatoire et est en lice pour le Goncourt des lycéens.

Masterclass avec Anatole Lécuyer, Votre cerveau est un super-héros - Quand les nouvelles technologies révèlent nos capacités insoupçonnées, HumenSciences

Sur le livre

Réalité virtuelle, vous n’avez encore rien vu !
Et si vous aviez des yeux dans le dos, un corps virtuel plus jeune, la faculté de déplacer des objets en vous concentrant ou de voyager dans le temps et l’espace... De nouvelles technologies sont désormais capables de nous plonger dans une autre réalité, à la fois totalement imaginaire et hyperréaliste, de nous faire ressentir des sensations inédites.
Incroyablement perturbantes pour nos sens, puissamment attractives, elles permettent aussi aux chercheurs de mieux comprendre comment fonctionne notre cerveau.
Ces dispositifs fascinants, qui s’appellent casques de réalité virtuelle ou interfaces neuronales, arrivent dans notre quotidien, notamment via les industries du jeu et des loisirs. Demain ils pourraient participer à l’éducation de nos enfants, compenser des handicaps physiques ou soigner des maladies telles que la dépression.

A travers un livre grand public, Anatole Lécuyer réussit le défi d’expliquer à tous la réalité virtuelle. Venez lui poser toutes les questions que vous voulez !

Biographie d’Anatole Lécuyer

Anatole Lécuyer est directeur de recherche chez Inria, l’Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique. Spécialiste mondialement reconnu de la réalité virtuelle, son équipe a notamment conçu OpenViBE, un logiciel qui permet de contrôler des objets par le cerveau.

Masterclass avec Aurélie Valognes, Au petit bonheur la chance, Mazarine

Sur le roman

1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un cœur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout -, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.
Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

Venez rencontrer Aurélie Valognes, l’une des auteures les plus lues du moment et échanger autour de son roman Au petit bonheur la chance.

Biographie d’Aurélie Valognes

Née en 1983, Aurélie Valognes est une romancière française, auteure de comédies familiales, toutes des best-sellers. Mémé dans les orties, En voiture, Simone !, Minute, papillon !, Au petit bonheur la chance et La cerise sur le gâteau, véritables phénomènes populaires, ont conquis le cœur de millions de lecteurs à travers le monde. Première femme du classement des meilleures ventes fiction en 2018, aux côtés de Guillaume Musso et de Marc Levy, elle a également été consacrée « papesse de la littérature populaire » par Livres Hebdo. La Cerise sur le gâteau est son cinquième roman. Le prochain roman d’Aurélie Valognes paraîtra au printemps 2020, avant Lire à Limoges.

Masterclass avec Julien Carrette, Le Bourreau, Delcourt

Sur la bande dessinée

« Son nom fait trembler Paris, et résonne dans tout le royaume.
Son histoire se murmure devant les dépouilles de ses victimes.
On dit qu’il peut les invoquer, implacablement. A l’instant et à l’endroit qu’il a choisis, ils viendront, tous, mourir par son épée.
Les Parisiens appellent ça l’heure du Bourreau…
Il appelle ça le Don.
Héritier d’une ancienne tradition, il sait que d’autres ont eu des pouvoirs, bien avant lui …
Il pensait être le dernier, le seul.
Il pensait être l’envoyé de Dieu.
Il a commis sa première erreur….»

Venez rencontrer le dessinateur Julien Carette et découvrez les dessous de la réalisation d’une bande dessinée !

Biographie de Julien Carette

Julien Carette est né en 1978 à Denain et réside au Mans. Il baigne tout petit dans la BD en dévorant et recopiant sans vergogne les albums de la collection paternelle. Il élabore divers projet BD et passe par la case animation chez Timoon (Genao) en 2009 où il travaille comme designer sur la série Monk, la cata sur pattes. En 2010, il est contacté par Jean-David Morvan pour reprendre la série Nomad chez Glénat. Nomad 2.0 est son premier album. Depuis, il a dessiné la série Le Bourreau chez Delcourt.

Masterclass avec Benoît Dellac, Le Serpent Dieu, Glénat

Sur la bande dessinée

« Un viking ne recule devant rien... sauf, peut-être, devant la fureur d’un berserk.
Islande, il y a fort longtemps... Ulf Keludar, seigneur viking du sud de l’île, recueille sur le rivage un homme inconscient, seul survivant du naufrage de son drakkar. Originaire des Orcades, l'inconnu n'est pas un simple naufragé, il a pour nom Elrik et porte la marque d’Odin, la marque des guerrier-fauves, les trois légendaires « berserks » de ce monde, choisis par le roi des dieux lui-même et dotés d’une puissance surhumaine.
Une odyssée viking et guerrière à la mythologie fascinante, faite de sang et de fureur. »

Venez rencontrer le dessinateur Benoît Dellac et devenez grâce à ses conseils, un dessinateur émérite !

Biographie de Benoît Dellac

Benoît Dellac est né en 1982, dans un petit village près de Toulouse. Pendant son enfance, son imagination est bercée par Tintin, Astérix, Les Schtroumpfs, comme beaucoup d’autres auteurs de BD ! En 2004, il fait son entrée dans l’Ecole Pivaut à Nantes. Après deux ans et demi de cours, il arrête le cursus en cours pour se lancer dans des projets divers. En 2008, il rencontre Thierry Gloris grâce à un ami et collègue, Jean-Paul Bordier (dessinateur de Souvenir d'un Elficologue). De cette rencontre naîtra Missi Dominici (aux éditions Vents d'Ouest), sa première BD et ses premiers pas dans le monde de la bande dessinée.
Depuis Benoît a travaillé sur plusieurs projets BD chez différents éditeurs.

Inscription aux masterclass jusqu’au 8 novembre via le formulaire ci-dessus

Niveau : du lycée à l’université

Le vendredi 15 mai à 14h00 à l’Opéra de Limoges : « Aux limites de l’humain »

6ème édition de la Masterclass de philosophie, Limoges Philosophe !, autour de la venue de Frédéric Worms, auteur de Pour un humanisme vital. Lettres sur la vie, la mort et le moment présent, Odile Jacob, 2019.

Une conférence publique, à laquelle les élèves de première et de terminale sont conviés, sera donnée sur le thème : “Aux limites de l’humain” - thème qui touche à des problématiques contemporaines, qui sont aussi celles que vous pouvez aborder en cours, en première dans le cadre de la spécialité HLP, et bien-sûr en terminale (consultez le détail complet à destination des enseignants).

Les classes intéressées ont la possibilité :

  • d’assister simplement à la rencontre,
  • d’être partie prenante : action participative qui peut être l’occasion d’approfondir avec les élèves certains aspects des programmes et de les incarner dans la parole vivante d’un auteur.

Les productions pourront prendre la forme :

  • d'un essai philosophique ou d’un dialogue de type platonicien (3 pages maximum)
  • d'une production libre (supports littéraires : essai, poésie ; plastiques, audiovisuels…)

Inscription jusqu'au 8 novembre via le formulaire ci-dessus. Les travaux devront ensuite être adressés, au plus tard le 3 avril 2020, à la Direction de la Culture et du Patrimoine de la Ville de Limoges, à l’adresse suivante : natacha.de-brauwer@limoges.fr
Pour tout renseignement complémentaire : joanne.theate@ac-limoges.fr / natacha.de-brauwer@limoges.fr ou 05 55 45 93 79.