Salomé Berlemont-Gilles reçoit le Prix Régine Deforges 2020

Salomé BERLEMONT-GILLES signe son premier roman, Le premier qui tombera paru aux Éditions Grasset en 2020 et devient la lauréate de la 5e édition du Prix Deforges ce vendredi 12 juin. Âgée de 26 ans, elle est diplômée de Sciences-Po Paris. À vingt ans, elle remporte un concours de nouvelles et publie un court texte, Argentique (Lattès, 2013).

Le Premier qui tombera est son premier roman. Il retrace les cinquante premières années d’un petit garçon qui se cognera vite aux murs de notre société. L’histoire d’un homme qui tombe, comme des milliers d’autres aujourd’hui, et des personnages qui, autour de lui, se battent pour le sauver et s’en sortir eux-mêmes. Avec une poésie et une force foudroyantes, cette auteure signe son entrée en littérature.

Elle recevra officiellement le Prix Régine Deforges le 10 septembre à Limoges.

Les membres du jury tiennent à décerner une mention spéciale à Paul KAWCZAK pour son ouvrage Ténèbre, paru chez La Peuplade.

Organisé conjointement par la Ville de Limoges et les enfants de l’auteure et co-présidents du jury, Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler, le Prix Régine Deforges récompense chaque année un premier roman écrit par un auteur francophone.
La Ville de Limoges récompensera le lauréat à hauteur de 3 000 € et financera une campagne promotionnelle à l’échelle nationale.
Pour cette 5e édition, le jury est toujours composé des trois enfants de l’auteure, ainsi que de David Foenkinos, Noëlle Châtelet, Daniel Picouly, Serge Joncour, Marina Carrère d’Encausse, Julien Cendres, Éric Portais et Gilles Marchand, qui a rejoint le jury cette année.
Les ouvrages proposés par les maisons d’édition sont présélectionnés par un comité de lecture piloté par la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges. Celui-ci est composé de représentants de la bibliothèque, de citoyens-lecteurs et de libraires partenaires de la manifestation Lire à Limoges. 8 premiers romans ont ainsi été sélectionnés pour concourir à l’édition 2020 du Prix Régine Deforges.

Photo ©DR