Polar

Nicolas Lebel

Invité(e) d’honneur

Jours : Sam, Dim - Stand : POLAR (40)

La capture paru aux éditions du Masque

Quand Yvonne Chen débarque sur l’île bretonne de Morguélen en ce 9 octobre, bien décidée à faire la peau des Furies qui l’ont manipulée et abandonnée près du corps de son collègue Starski, elle doute un moment des informations récoltées : que viendraient faire ces tueurs  à gages sur ce caillou chauve, rasé par les vents ? En cette morne saison, les habitants se comptent sur les doigts de la main et les nouveaux arrivants sont vite repérés. Chen prend deux d’entre eux en filature, convaincue qu’elle tient ses proies. Erreur : les deux hommes sont en réalité des agents de l’OCLCH, l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité. Depuis huit ans, ils surveillent le prêtre de la commune, le père Petrovácz, un Hongrois qui ne quitte jamais l’île et qu’ils soupçonnent d’être un criminel de guerre croate. Mais les preuves manquent et le temps presse : dans quelques semaines, le crime dont on le suspecte sera prescrit. La lieutenante pressent aussitôt que le brave Petrovácz est la cible des Furies et propose son aide, espérant ainsi dénicher le groupuscule et assouvir sa soif de vengeance. Sur cette île du bout du monde où hurlent les goélands se livre alors une véritable chasse du chat et de la souris. Comment Chen peut-elle, dans la bise et les embruns, identifier ces Furies dont elle ignore tout ou presque ? Pour démêler le vrai du faux et survivre à Morguélen, il lui faudra échapper à cette nouvelle Danse des Furies et comprendre qu’elle n’est qu’une pièce sur un échiquier géant... Jeu de miroirs sur un terrain sans issue, le nouveau roman de Nicolas Lebel entraîne le lecteur dans une course échevelée où tout n’est qu’ombre et reflets. On y retrouve l’humour et l’ingéniosité inégalables de l’auteur de la série Mehrlicht et du Gibier.

Né à Paris, voyageur insatiable, Nicolas Lebel a publié sept romans dont cinq dans la série du capitaine Mehrlicht, pour laquelle il a reçu de nombreux prix, dont le Prix des lecteurs du Livre de Poche en 2019. Le Gibier, son huitième roman paru en 2021, lui offre une arrivée très remarquée au catalogue du Masque.

 

© Patrice Normand